top of page
  • Photo du rédacteurPépinière

Collectif décret tertiaire Vendée : un collectif made in la PEP !



La pépinière d’entreprise Coty est avant tout un lieu d’échange entre entrepreneurs qui développe leur activité.

Le décret tertiaire est un décret qui impose des réductions importantes de consommation d’énergie en Vendée et partout en France pour tous les bâtiments tertiaires supérieurs à 1000m² (bureaux, commerces, hôtels, enseignement,…). L’histoire du collectif décret tertiaire Vendée à démarrer autour d’un café entre entrepreneurs... Même constat : nos clients semblent déboussolés face à cette réglementation qui peut paraître comme une contrainte et/ou une opportunité. Pour réduire les consommations d’énergie, il faut identifier où agir, automatiser pour réduire durablement les consommations et installer/entretenir au juste besoin pour mieux consommer l’énergie (électricité/gaz/fioul).


Fort de ce constat, 3 acteurs de la pépinière ont décidé de fonder le collectif décret tertiaire afin d’accompagner au mieux les clients de Vendée sur le décret tertiaire : Studeffi (cabinet de conseils en gestion de l’énergie), Domotic Dev (intégrateur de solutions automatisées de gestion de l’énergie) et Degré Celsius (installateur et maintenancier des installations CVC).


Ces 3 sociétés hébergées à la pépinière Coty à la Roche Sur Yon partage l’intérêt commun d’accompagner au mieux leurs clients communs sur le décret tertiaire avec pragmatisme.


STUDEFFI : un acteur vendéen de la gestion des énergies

Leurs missions : faire les déclarations OPERAT pour le décret tertiaire, identifier tous les gains d’économies d’énergies à court terme avec une suivi précis des données de consommation + réaliser les audits énergétiques bâtiments (conformément au dossier technique à rendre pour 2026 au plus tard).


DOMOTIV DEV : un acteur vendéen de l’automatisation du pilotage des installations

Leurs missions : automatiser la gestion du sujet énergie pour consommer au juste besoin grâce à la domotique. Leur créneau est porteur puisque grâce à leur système de pilotage intelligent, vous pouvez programmer des scénarios : je mets l’alarme en partant le soir = coupure de tous les éclairages, mise en place de réduit de température à 16°C dans tout le bâtiment (avec remontée prévue pour 19°C à 8h le lendemain matin), réduit ou coupure de la ventilation,…

La gestion des énergies devient un plaisir avec une solution simplifiée exploitable depuis un téléphone portable, tenant compte de scénario que vous serez libre de programmer (avec ou sans leur aide).


DEGRÉ CELSIUS : un prestataire de maintenance et d’installation du lot chauffage, ventilation et climatisation

Leurs missions : puisque vous allez consommer moins d’énergie, c’est l’occasion pour eux de revoir avec le client le contrat de maintenance puisque les équipements seront moins sollicités.

Et si vous avez des équipements énergivores et mal dimensionnés, ils sont en mesure de vous les remplacer.


La pépinière Coty, le terrain de jeu du Collectif Décret tertiaire Vendée !


Ce collectif s’est exercé tout d’abord sur leur lieu de travail commun. L’analyse de la courbe de consommation électrique par Studeffi a permis d’identifier un poste sur la ventilation pour pouvoir gagner 10% d’économie d’énergie par an et a permis de sensibiliser tous les entrepreneurs sur le talon de consommation : l’énergie résiduelle appelée en période d’inoccupation.

Domotic Dev a ensuite mise en place un système intelligent permettant de piloter la ventilation (arrêt en période d’inoccupation). L’étape d’après sera d’asservir la chaudière fioul à la mise en route de l’alarme ainsi que l’éclairage.

Degré Celsius a pu faire baisser le coût du contrat de maintenance de la ventilation de 20% (moins de filtre à changer et moins de passage annuel).


Des acteurs vendéens de référence sur le décret tertiaire, sur la partie administrative comme technique : c’est ça la force du collectif décret tertiaire Vendée !


N’hésitez pas à contacter nos entreprises.

Collectif Decret tertiaire Vendée-
.pdf
Télécharger PDF • 4.26MB

Comentários


bottom of page